SARL ou SAS : lequel choisir ?

sas et sarl

Etape clé dans la création d’entreprise, le choix du statut juridique peut se révéler compliqué. Entre SARL ou SAS, quel est le statut le plus approprié, quand on veut devenir entrepreneur ?

Quel est le meilleur statut juridique pour une entreprise : SARL ou SAS ?

Appropriées dans le cadre des créations d’activité commerciale, les statuts SARL ou SAS permettent de créer avec plusieurs personnes ; ce qui n’est pas le cas pour d’autres. Avoir un projet en commun permet une émulation mais cela peut engendrer des problèmes quand les associés rencontrent un point de discorde.

Ces deux types de sociétés se caractérisent par des points communs, à savoir l’obligation de rédiger des statuts. Cette tâche, quelquefois ardue à réaliser, peut d’ailleurs être externalisée à un expert-comptable. Il est toujours recommandé de passer par un professionnel quand on crée à plusieurs, afin d’éviter tout problème ultérieur, notamment entre associés.

La durée de vie de la société est également la même dans les deux cas, avec une liste identique d’activités qui se prêtent à ces statuts.

Quant à l’apport en capital social ; qu’il s’agisse d’une SAS ou d’une SARL, il est le même pour les deux statuts. Par contre, s’il s’agit d’une SARL, le régime matrimonial des associés peut avoir son importance ; car l’apport est plus réglementé.

Statuts sociaux des dirigeants, mode de direction, différences fiscales ou encore fonctionnement : tant d’informations peuvent créer un imbroglio. Quelle est la meilleure option ? Pourquoi ne pas demander l’avis d’une personne avisée en la matière : l’expert-comptable ?

Ce professionnel n’est pas à cantonner uniquement à la tenue ou la vérification de la comptabilité des entreprises. Il est plus à considérer comme un partenaire de l’entreprise, ayant, tout comme l’entrepreneur, à cœur de favoriser son développement.

Expert-comptable : ce qu’il peut apporter aux professionnels

L’expert-comptable est le professionnel idéal pour répondre à bon nombre de questions. Celles-ci peuvent concerner de nombreux domaines inhérents à la vie entrepreneuriale, tels que le volet social, la fiscalité et le patrimoine.

Que ce soit avant ou après la création, l’expert-comptable peut proposer un accompagnement qu’il va personnaliser en fonction des besoins des chefs d’entreprise. Dans ce cadre, il propose une prestation à la demande ou des packs ; pour que le chef d’entreprise puisse prendre en compte ce coût. Ce dernier sera vite rentabilisé au regard de ce que peut apporter l’expert-comptable.

Le statut juridique de l’auto entrepreneur connait aujourd’hui un vif succès. Pourtant, quand les plafonds de chiffre d’affaires sont atteints, il est indispensable de changer de statut et pourquoi pas, se tourner vers la SARL ou la SAS, en fonction de l’activité et de la situation de la personne, au moment de ce changement.

C’est pourquoi il ne faut jamais présager de la nécessité ou non de faire appel à un expert-comptable ; même quand le statut initial ne le requiert pas. Chaque entrepreneur a à cœur de développer son activité. Quand viendra le moment de chercher à optimiser ses revenus pour réduire ses impôts, il trouvera en l’expert-comptable un interlocuteur de choix.

Devis

Expertise comptable : devis en ligne
GRATUIT & SANS ENGAGEMENT
Étape 1 sur 9