Expert comptable pour artisan

Les artisans représentent une bonne part des entrepreneurs français. C’est en moyenne un quart des immatriculations qui relèvent de l’artisanat en France. Le statut d’auto entrepreneur, a permis à beaucoup de céder à la tentation de créer leur activité, jusqu’à ce qu’ils atteignent les plafonds et doivent changer de statut.

L’artisanat englobe de nombreuses d’activités avec toutes un point commun : le besoin, pour l’artisan de ne pas se sentir seul avant, pendant et après la création.

Quels sont les besoins des artisans ?

Il est impératif de choisir un statut juridique adapté, quand on veut s’immatriculer en tant qu’artisan. Plusieurs choix s’offrent à eux, en fonction de la nature de l’activité : SARL, EIRL, EURL, SAS…

Des sigles qui cachent des réalités quant aux contributions sociales et fiscales et, qui peuvent également avoir des incidences sur le patrimoine de l’entreprise et de l’entrepreneur. Il est important de prendre la bonne décision, en toute connaissance de cause.

L’artisanat, du fait de sa pluralité de secteurs d’activité, a ses règles, ses obligations légales. Il est indispensable d’y répondre, afin de pouvoir débuter et/ou poursuivre son activité.

Or, l’artisan, n’a pas de temps à consacrer à la veille professionnelle. Il est trop occupé à satisfaire les besoins de sa clientèle, à essayer de développer son activité.

Quand il y parvient, il lui apparait nécessaire d’embaucher des salariés. Mais est-il prêt à établir des fiches de paie dans les règles de l’art ? Devant la somme de tâches à réaliser, il lui faut un interlocuteur de confiance. Il peut, en cela, compter sur un expert-comptable.

Quels sont les atouts d’un expert-comptable pour un artisan ?

Il n’est pas nécessaire d’avoir créé pour solliciter ses conseils. Au contraire, car, c’est bien pendant la phase du choix de statut juridique que le cabinet d’expertise comptable peut déjà faire la différence. En fonction de la situation du futur entrepreneur, il sera à même de lui conseiller le meilleur choix juridique. Les obligations comptables, dépendent, en effet du statut pour lequel il aura opté.

On peut être un excellent artisan et avoir de l’or dans les mains, sans connaître les rudiments pour l’établissement des devis et des factures. Un expert-comptable peut aider l’entrepreneur à rédiger des factures en bonne et due forme. Le suivi régulier de la facturation et des règlements facilitera la gestion quotidienne de l’entreprise. Il est possible, pour le client, de déléguer cette tâche à un cabinet d’expertise comptable.

L’expert-comptable est un interlocuteur privilégié qui connait les problématiques inhérentes aux TPE comme aux PME. Il offre une réactivité et une adaptabilité qui coïncident avec l’importance des amplitudes horaires du chef d’entreprise.

Embauche, comptabilité, conseils pour l’optimisation des revenus professionnels, protection sociale ne sont que quelques exemples des domaines que l’expert-comptable maîtrise.

Afin d’aider au mieux son client, il peut agir sur des missions ponctuelles ou récurrentes. Mieux, afin de faire un état des lieux de l’activité, il peut réaliser un examen approfondi du fonctionnement de l’entreprise. Préconisations d’amélioration, failles décelées sont des points qu’il peut faire remonter, pour pérenniser l’entreprise entreprise.

Scroll to top