A quoi correspondent les honoraires de succès ?

Votée en mai 2019, la loi Pacte (Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation de l’Entreprise) est censée révolutionner le monde entrepreneurial. Limiter le temps consacré à l’administratif, lors de la création, mais aussi « ne plus pénaliser les petites entreprises » lorsqu’elles  changent de seuil, en se développant, sont quelques exemples des objectifs de cette loi. Mais pour croître et se développer, il peut être judicieux de bénéficier de conseils, auprès d’un expert-comptable notamment.

Honoraires de succès : définition

Il est habituel, dans beaucoup de professions, d’être rémunéré au forfait ou encore, en fonction du nombre d’heures qui auront été nécessaires pour effectuer la mission.
La loi PACTE a promulgué la possibilité, pour certains secteurs d’activité, de facturer, en sus d’un montant forfaitaire ou d’un tarif horaire classique, des honoraires de succès.

Concrètement, quand un travail a permis à l’entreprise de générer des bénéfices ou que cela lui a permis de réduire ses coûts de fonctionnement, on peut parler de succès. Il est donc normal, que la profession à l’origine de ce travail soit rémunérée en conséquence.

En quoi les honoraires de succès sont une plus-value pour les entreprises ?

Le monde de l’entreprise est en mouvement perpétuel. Les lois, comme nous venons de le voir impactent son fonctionnement au quotidien.

Il peut être contraignant, pour un chef d’entreprise qui mobilise son attention sur son cœur de métier, de se tenir informé de tous ces changements. Pourtant ces derniers, s’ils ne sont pas pris en compte peuvent mettre en difficulté l’entreprise (hausse de certaines cotisations sur un bulletin de salaire, changement de seuil à l’embauche de salariés etc…).

Il faut donc trouver un interlocuteur de choix, qui comprenne le fonctionnement des entreprises, notamment des TPE-PME ; qui représentent une bonne partie du paysage entrepreneurial français ; pour les accompagner.

Assistance en matière comptable, opportunité de changer de statut juridique, gestion des revenus professionnels du chef d’entreprise, l’expert-comptable est de bon conseil et peut permettre de gagner du temps et de l’argent.

Expert-comptable : la reconnaissance d’une expérience :

La loi Pacte entend, par les honoraires de succès, valoriser la notion de conseils. En effet, il peut être compliqué de comprendre qu’un conseil, qui est une notion intangible, ait besoin d’être rémunéré, comme un travail à part entière.

Le travail intellectuel et d’expertise en général est souvent sous-estimé, alors qu’il participe pleinement à la réussite d’une entreprise.

Pour les experts-comptables, acteurs polyvalents dans l’univers de l’entreprise, c’est la reconnaissance d’un travail, d’une expérience et d’une valeur ajoutée à l’entreprise cliente qui sont mises en avant.

Pour cela, lors de la contractualisation d’une mission donnée, des objectifs peuvent être fixés avec le client.

En cas de succès, en plus de la rémunération classique, des honoraires de succès pourront être versés au cabinet d’expertise comptable.

Les deux parties sont nécessairement gagnantes. Le chef d’entreprise jouit de conseils opportuns sur de nombreuses thématiques inhérentes à son activité, quelle qu’elle soit ; ce qui lui permet de se développer sereinement. L’expert-comptable, quant à lui, a une rémunération plus juste pour le travail effectué.

Scroll to top